Cette personnalité a subi un gros changement physique

Cette personnalité a subi un gros changement physique. Depuis l’âge de 21 ans que Phil Jones souffrait de calvitie. Mais il a finalement emboîté le pas pour une greffe de cheveux. Voyez ici son texte sur sa page facebook:

 

Voici pourquoi je portais toujours la casquette.

À l’âge de 21 ans seulement, j’ai commencé à perdre mes cheveux. Au moment où j’ai remarqué cela, j’ai vraiment paniqué, alors j’ai commencé à porter la casquette, pour me “cacher”.

En 7 ans, je n’ai jamais assumé la calvitie. Je n’ai jamais été bien dans ma peau à cause de ça. Je n’en parlais qu’à mes proches. Ma zone de confort, c’est de porter la casquette.

J’ai toujours voulu faire une carrière d’acteur, mais je ne me suis jamais lancé… Seulement à cause de ça… Je sais très bien que je ne pourrai pas toujours me “cacher” avec une casquette sur un plateau de tournage.



Un jour, je parlais de ma situation avec une amie. Elle me disait: “Les gens ne peuvent pas vraiment comprendre comment tu te sens, tant qu’ils ne sont pas dans ta peau. Tu n’aimes pas la calvitie, tu ne l’assumes pas, tu as le droit! Il existe des alternatives pour ça.” Elle a comparé mon complexe, à celle d’une femme qui opte pour une augmentation mammaire. La plupart des femmes qui font ça, n’assume vraiment pas leurs seins naturels et elles ont le droit! On ne peut pas les comprendre, puisque nous ne sommes pas dans leur peau.

J’ai donc pensé à me faire greffer des cheveux. Après plusieurs consultations, je n’étais pas du tout convaincu de le faire. Je n’ai jamais eu de problème à avoir le look “cheveux rasés”. Je ne voulais juste pas avoir l’air d’avoir 10 ans de plus que mon âge en étant rasé coco. (Je l’ai essayé).

Un jour, j’ai entendu parler de la micropigmentation capillaire. J’ai fait des recherches et j’ai aussi vu des hommes qui on fait ça. La micropigmentation capillaire est une forme de tattouage cosmétique qui vise à répliquer l’aspect d’un follicule pileux rasé. J’étais enfin convaincu que c’était ce que je voulais faire pour être bien dans ma peau.

Mon ami Mathieu Courtemanche m’a référé à son ami Raphaël, qui, avec sa copine, font la micropigmentation capillaire dans leur clinique DC & Scalp à Rosemère. Après une consultation avec Raphaël, j’étais prêt à enfin être mieux dans ma peau.

Ça m’a pris tout le courage du monde pour vous dire ça, mais maudit que ça me fait du bien!

Merci à cette amie qui m’a éclairé ce soir là.



Merci à Mathieu Courtemanche pour la référence.

Merci à Raphaël Der Atamian de m’avoir bien expliqué le traitement et de m’avoir fait un nouveau look que j’aime beaucoup! Tu es excellent dans ce que tu fais!

Enfin, je me sens à l’aise pour me lancer dans ma vraie carrière, mais plus important… je me sens mieux dans ma peau!

Photo de Phil Jones.

Félicitation Phil pour ton courage


Source : Phil Jones Facebook

Crédit Photo:

Suivez-nous
Monkey Média
Suivez-nous

Les derniers articles par Monkey Média (tout voir)