Ces grands félins sont maintenant considérés comme une espèce éteinte

Selon le National Geographic, le puma de l’est américain est officiellement une espèce éteinte. Depuis le 22 janvier dernier, une sous-espèce de pumas est officiellement déclarée éteinte aux États-Unis et a été retirée de la liste des espèces en voie de disparition par le US Fish and Wildlife Service.

 

Un puma erre dans le parc national du Grand Teton, dans le Wyoming.

Curieusement quelques scientifiques estiment que ce déclin pourrait être positif pour la biodiversité. L’histoire des pumas en Amérique du Nord est trouble et complexe, mais les conservationnistes croient en un futur meilleur.

Au Nouveau-Brunswick (Canada) et dans le Maine (États-Unis), les pumas n’étaient pas recensés depuis respectivement 1932 et 1938, du moins pour ce qui est des populations reproductrices. Les grands félins n’ont pas toujours été si rares. Avant le début du 19e siècle, les pumas étaient très nombreux dans cette région.



« Les pumas sont des animaux très mystérieux », déclare Michael Robinson, conservationniste au centre de la diversité biologique (Center for Biological Diversity.)

L’écologiste fait référence au fait que les pumas voyagent souvent seuls, souvent la nuit, et qu’ils sont difficiles à suivre. Quand la plupart des gens en rencontrent un dans la nature, c’est généralement par accident. En voir un dans le nord-est des États-Unis est encore plus rare, et relève généralement du pur hasard.


Source: National Geographic

Crédit photo: PHOTOGRAPHIE DE CHARLIE HAMILTON JAMES, NATIONAL GEOGRAPHIC CREATIVE

 



Suivez-nous
Monkey Média
Suivez-nous

Les derniers articles par Monkey Média (tout voir)