«Ne pas laver ou réutiliser les préservatifs», -Nous le disons, parce que les gens le font

Les centres pour le contrôle et la prévention des maladies ont un message pour les Américains sexuellement actifs: «Ne pas laver ou réutiliser les préservatifs», a tweeté l’agence cette semaine.

La plupart des Américains (72%) ont des rapports sexuels, et environ 1 sur 4 utilise des préservatifs – mais, apparemment, nous ne le faisons pas tous correctement.

“Nous le disons, parce que les gens le font”, a déclaré le CDC. En fait, des recherches ont montré que jusqu’à 3% des personnes ont essayé de réutiliser des préservatifs, et la moitié d’entre nous ont mis un préservatif trop tard ou l’ont retiré trop tôt.

 



Les préservatifs réduisent efficacement les risques de contracter une infection sexuellement transmissible. Le condom aide à prévenir la grossesse, mais seulement s’il est utilisé correctement.

Ainsi, le CDC est là pour nous rappeler à tous que les préservatifs – qui peuvent être achetées pour 50 cents ou ramassées gratuitement dans de nombreux centres de santé – doivent être utilisées qu’une seule fois.

Même les erreurs les plus évidentes, comme le lavage ou la réutilisation des préservatifs, sont horriblement courantes. 

En effet, entre 1 et 3,3% des personnes tentent de les réutiliser, selon une méta-analyse publiée en 2012.

Plus important encore, ils ne sont plus stériles après utilisation. Après avoir utilisé un préservatif une fois, il est déjà entré en contact avec des fluides corporels.

Et le savon ne sert à rien. Les virus, les bactéries et le sperme sont trop minuscules pour que le lavage soit une façon garantie de les éliminer.

Pour être juste envers les un à trois pour cent des personnes qui ont essayé de laver les risques d’IST et de réutiliser leurs caoutchoucs, c’est en fait un développement relativement récent dans notre compréhension de la santé et de la sécurité sexuelles. 

Mais vous pourriez aussi affaiblir l’efficacité des condoms en les déroulant avant de les enfiler (au lieu de les dérouler sur le pénis) ou en les déroulant partiellement, sans laisser de place à la pointe pour recueillir la semence et ne pas lubrifier.

 



 

Les premiers préservatifs en caoutchouc – inventés en 1839 – étaient épais, avaient une couture sur le côté et étaient accompagnés d’instructions pour les laver dans une boîte de la taille et de la forme d’une boîte-cadeau. 

Des stars du rock comme les Sex Pistols et Elvis Costellos ont même chanté sur le lavage de leurs préservatifs, pas plus tard que dans les années 1970.  

Maintenant, la science sait mieux, et la plupart d’entre nous aussi.

 


Source: DailyMail



Suivez-nous
Monkey Média
Suivez-nous

Les derniers articles par Monkey Média (tout voir)